Renforcement de la coopération dans l'élaboration des politiques Internet - déclaration à la réunion CSTD à Genève

14 UN logoMon nom est Romain Houéhou, du réseau africain de consommation TIC et également représentant de Consumers International aujourd'hui. Consumers International est la Fédération mondiale des associations de consommateurs avec 220 membres dans 115 pays.

Les consommateurs ont peu accès aux processus d'élaboration des politiques Internet, mais sont les premiers à ressentir l'impact de ces politiques. Par exemple, beaucoup de contenu qui est disponible sur l'Internet en Amérique et en Europe et que les consommateurs de la bas les prennent gratuit , ne sont pas accessibles en Afrique ou d'autres régions en développement, pour raison de licences des décisions qui sont faites par les dirigeants de sociétés multinationales.

Services en ligne qui sont contrôles par les entreprises américaines ne sont pas conçus pour adapter les dispositifs que nous utilisons ou les réseaux que nous accédons. Nous ne pouvons pas participer au commerce en ligne comme le reste du monde, parce que les processeurs de paiement en ligne n’accepteront pas notre argent. Les décisions sur notre vie privée en ligne et la sécurité sont prises à Bruxelles, San Francisco et Washington DC.

Dans ceci et bien d'autres domaines où nos voix doivent être entendues, les riches et les puissants restent fermement dans le contrôle. Même l'IGF n'est pas entendu par ces décideurs. C'est pourquoi il est urgent d qu’un nouveau processus de renforcement de la coopération dans l'élaboration de politiques publiques Internet soient mises en place. L'Internet n'est pas la propriété de gouvernements des pays développés et des multinationales basées aux États-Unis. C'est le bien commun de tous, riches et pauvres, mesure et personnes handicapées, noir et blancs, homme et femme.

Nous soutenons donc la formation d'un groupe de travail pour la conception de mécanismes concrets par lequel la société civile peut participer à l'élaboration de politiques publiques mondiales pour l'Internet. Le groupe de travail serait multipartite, démocratique et transparent, et ses recommandations viendront compléter ceux déjà mis au point pour l'amélioration de la gouvernance d'Internet. Nous somme prêt à participer dans tel groupe de travail, en tant que représentants du mouvement mondial des consommateurs.

Creative Commons license icon
This work is licensed under a Attribution Share Alike Creative Commons license